Aptitude

Comment s'asseoir à l'indienne pour les débutants

Comment s'asseoir à l'indienne pour les débutants



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Apprendre à s'asseoir à la manière indienne n'est pas juste pour les enfants.

Visage / Stockbyte / Getty Images

Les jambes croisées sur le sol ne facilitent pas seulement l'engagement avec les jeunes enfants et les animaux de compagnie bien-aimés, c'est aussi un excellent moyen de maintenir la souplesse de vos jambes et de vos hanches. Selon IndiaTimes, manger dans cette position facilite la digestion, améliore votre posture et soulage le stress. Les gens ont évolué bien avant que les chaises ne soient inventées. Revenez donc à vos racines athlétiques de cavernes en vous couchant par terre.

Comment commencer

Commencez par vous asseoir sur le sol, les jambes devant vous. Appuyez-vous contre un mur, un canapé ou un pied de lit si vous avez besoin de plus de soutien. Si vous n'êtes pas bien rembourré et sur un sol nu, vous voudrez peut-être vous asseoir sur un coussin ou une couverture pliée. Gardez le dos droit, mais détendu. Une bonne posture vous aidera à ne pas vous fatiguer le dos ou les hanches. Ouvrez vos jambes comme si vous faisiez un ange des neiges, jusqu'à ce que vos chevilles soient ouvertes juste un peu au-delà de la largeur des épaules. Ramenez votre pied droit vers votre corps jusqu'à ce que votre jambe soit pliée à un angle de 45 degrés ou moins. Utilisez vos mains pour aider si vous devez. Ramenez votre pied gauche vers votre corps et glissez-le sous votre tibia droit. Si c'est plus confortable de commencer avec le pied gauche, faites-le. Déplacez-vous un peu jusqu'à ce que vous soyez installé avec chaque pied replié sous le genou opposé. Faites-le tous les jours jusqu'à ce que vous puissiez positionner vos pieds sans utiliser vos mains.

Mélangez un peu

Une fois que vous pouvez vous asseoir confortablement à la mode indienne aussi longtemps que vous le souhaitez, essayez d’augmenter la difficulté. Ouvrez vos genoux assez grand pour placer les plantes de vos pieds à plat les uns contre les autres. Placez une main sur chaque genou et appuyez doucement dessus vers le sol en maintenant la plante des pieds ensemble. Une fois que vous pouvez appuyer vos genoux sur le sol sans utiliser vos mains, maintenez-les là pendant que vous expirez et vous penchez en avant sur vos pieds, plaçant vos paumes à plat sur le sol. Avancez un peu vos mains chaque fois que vous vous asseyez de cette façon, jusqu'à ce que tout le haut du corps soit étendu sur vos pieds. Cela soulage la pression sur le bas du dos et les épaules.

Au lieu de croiser vos chevilles ou de presser vos semelles l'une contre l'autre, posez votre pied intérieur sur le dessus de votre cuisse, la semelle étant aussi proche que possible du fait qu'elle soit tournée vers le haut. Travaillez votre pied aussi près que possible de votre abdomen. Une fois que vous pouvez vous asseoir confortablement avec un pied sur votre cuisse, placez l’autre pied sur votre autre cuisse, toujours avec la plante de la semelle dirigée vers le haut. Essayez de faire en sorte que les deux talons touchent votre abdomen. C'est une posture de yoga appelée Padmasana, ou Lotus. Cette position favorise l'équilibre et encourage l'harmonie physique.

Prendre un autre cran

Selon une étude brésilienne publiée dans le European Journal of Preventive Cardiology en 2013 et publiée à nouveau ici en 2014, la capacité de s'abaisser dans un siège indien et de se relever sans utiliser ses mains est un prédicteur précis de la longévité chez les personnes âgées de 51 ans et plus. et 80. Plus tôt dans la vie, vous développerez cette compétence, plus il vous sera facile de la maintenir en vieillissant. Tenez-vous debout avec vos pieds à quelques centimètres de distance. Croisez un pied sur l'autre et baissez le bas jusqu'à ce qu'il soit au sol et que vous soyez assis à la manière indienne. Vous devrez peut-être vous pencher un peu en avant et tenir vos bras écartés pour garder votre équilibre, mais ne posez pas vos mains sur vos cuisses ni vos genoux, ne vous attrapez pas sur des meubles ou des personnes. Décroisez vos chevilles et placez vos pieds à plat sur le sol, à moins que vous ne soyez assez souple pour le faire avec les croisées. Penchez-vous en avant et poussez avec vos pieds pour revenir en position debout. Vous aurez peut-être besoin de vous pencher un peu en avant avec le haut de votre corps, les bras tendus devant vous pour commencer. Si vous êtes assez âgé pour craindre une fracture de la hanche, demandez à un observateur de se tenir devant vous et de tenir vos mains entre les deux phases jusqu'à ce que vous soyez assez fort et suffisamment souple pour vous asseoir et vous lever seul.